Wiki Le Monde des Royaumes Oubliés
Advertisement

Les drows (prononcé: /draʊ/ drow ou: /droʊ/ dro[1]), appelés illythiiri en langue drow[2], aussi nommés elfes noirs[3], elfes des profondeurs[4]elfes de la nuit[5] par ceux de la surface, sont une sous-espèce d'elfes à la peau sombre qui vivent principalement en Outreterre. Il sont haïs et craints en raison de leur cruauté, bien qu'il en existe une poignée qui ne soient pas foncièrement mauvais. Les drows d'alignement bon sont encore plus rares mais pas inexistants.[6]

Personnalité

Les drows, part leur réputation, sont presque tous d'alignement mauvais.[7] Les enseignements de Lolth représentent le code moral standard pour la majeure partie d'entre eux[8] : cruels, arrogants et profondément hédonistes, les drows n'ont généralement confiance en rien ni personne et sont dépourvus de compassion, de bonté et d'amour.[9] Ils vivent pour la plupart de manière décadente mais réussissent à le cacher sous le masque de la sophistication.[8] Leur ambition personnelle démesurée et leur course à la position sociale, encouragées par la déesse Lolth, ont fait d'eux une race d'intrigants perfides. Leur orgueil leur confère toutefois une réelle appréciation de la subtilité, et ils savent ainsi se montrer courtois et raffinés, même face à un ennemi mortel. Les drows aiment s'entourer de beauté, sans se soucier du prix, dotant ainsi leurs cités d'une architecture époustouflante.[9]

Comme de nombreux êtres vivants doués de raison, les drows pensent en terme de dichotomie : si quelque chose n'est pas bénéfique, alors c'est néfaste ; s'il n'est pas fort, alors il doit être faible. De la même manière, si un drow est utile lorsqu'il a de l’autorité sur les autres, alors un drow qui n'en a pas ne sert à rien[10].

Physique

À bien des égards, les drows ressemblent aux elfes. Leurs corps sont filiformes et athlétiques et leurs visages sont ciselés et attirants.[11] Les drows sont plus petits et minces que les autres elfes.[2] Les femmes sont souvent plus grandes que les hommes[12], la taille des deux variant de 1,40m à 1,70m, avec une moyenne de 1,50m.[8]

Appelés elfes noirs en raison de leur peau couleur obsidienne,[2] les drows ont une teinte allant du gris foncé au noir d'ébène.[9] Ils ont généralement les cheveux blancs ou jaunes pâles. Ils ont souvent des yeux très pâles (si pâles qu'on les croit quelquefois blancs), dans des tons lilas pâle, argent, rose ou bleu.[2] Certains ont les yeux rouge sang.[9]

Il est possible de deviner les émotions d'un drow via la couleur de ses yeux. Par exemple, les yeux des drows rougissent lorsqu'ils sont en colère et jaunissent lorsqu'ils sont malades, empoisonnés ou sous une influence magique négative.[13]

Capacités surnaturelles

Race d'Outreterre, les drows sont sensibles à la lumière du soleil mais peuvent voir dans le noir. Ils sont nativement capable de lancer certains sorts, comme lueur féerique, lumière dansantes et ténèbres. Les drows résistent particulièrement bien à la magie.[2]

Société

Mode drow : armures souples et silencieuses.

Le mal qui ronge la culture drow n'est pas de nature inhérente, c'est l'influence de Lolth qui les pousse à agir ainsi. Depuis leur ancienne trahison, ils souffrent des murmures insensés et des ordres capricieux de la Reine Araignée. Cependant, les drows ne sont pas poussés vers le mal de manière innée, leur code moral n'est que le reflet de la société dans laquelle ils vivent.[13]

Dès la naissance, on apprend aux jeunes drows, qu'ils sont supérieurs aux autres races et qu'il doivent donc écraser ceux qui leur sont inférieurs. Les enfants montrant de la compassion ne reçoivent en récompense que punitions brutales et souffrance. Ce faisant, les jeunes drows sont vicieux et prêts à tout pour échapper à ces punitions et plus encore pour survivre. Cette éducation les suit toute leur vie, se disputant ressources, honneurs et promotions avec autant de hargne que dans leur jeunesse.[13]

Les drows respectent néanmoins à contrecœur les duergars et les flagelleurs mentaux, ces deux races ayant démontré leur force. S'ils méprisent la plupart des races de la surface, les drows vouent une haine profonde aux autres elfes, particulièrement de la lune et du soleil.[9]

La plupart des elfes noirs vivent au sein de cités-états gouvernées par de nobles maisons, chacune disposant d'une armée de soldats, de prêtres et de magiciens, appuyés par des contingents d'esclaves-soldats. En général, entre la moitié et les deux tiers de la population d'une cité drow est composée d'esclaves humanoïdes. Ces cités s'étendent sous des dizaines de royaumes de la surface, souvent à leur insu.[9]

Noms et prénoms

Article principal: Noms et prénoms drows

Langues

Outre la langue drow, les elfes noirs apprennent la langue des signes drow qui leur permet de communiquer discrètement et à distance à l'aide de gestes de la main. Il n'existe pas de forme écrite, et donc pas d'alphabet pour cette langue.[2] Ils maîtrisent également le commun des profondeurs.[9]

Religion

La plupart des cités drows sont dominées par l'église de Lolth. La Reine Araignée exige de ses sujets une obéissance totale et une nature impitoyable.[9]

Les drows s'étant détournés de Lolth sont rares, mais ils existent. Les drows bons vénèrent souvent Eilistraée. Quant à ceux qui rejettent la tyrannie de Lolth mais servent quand même le mal, ils se tournent généralement vers une autre divinité du panthéon drow, comme Vhaeraun ou Ghaunadaur.[9]

Histoire

Guerres de la Couronne

  • - 10 000 CV. Les elfes d'Ilythiir et leurs alliés sont maudits par Corellon Larethian qui leur reproche leur corruption et leur loyauté envers Araushnee. Ils sont transformés en drows par la magie de Corellon canalisée par ses prêtres et hauts mages, puis bannis en Outreterre.[14]
  • - 9 600 CV. Ascension de la première civilisation drow en Outreterre.[14]

Temps de la Fondation

Galerie

Références

Advertisement